Photogrammétrie adaptée

La photogrammétrie est une méthode d’acquisition pour modéliser vos terrains et bâtiments, c’est une méthode complémentaire à l’acquisition de données par Lidar (scanner 3D).

Nous allons voir ici les principes et les applications possibles de la photogrammétrie dans la construction, le BTP et plus largement dans la gestion de patrimoine.

 

Le principe de la photogrammétrie : 

Pour réaliser un jumeau virtuel ou numérique, il faut un enchainement de photographies d’un même site ou objet sous différents angles. 

Ensuite un logiciel spécifique va analyser vos prises de vue, identifier des points communs et reconstituer un nuage de points.

Chaque point aura alors des coordonnées dans l’espace x, y, z. A partir de là, vous pourrez exploiter la puissance du jumeau numérique pour vous déplacer, prendre des mesures de longueurs, de surfaces et de cubatures.

L’utilisation de la photogrammétrie dans la construction et l’immobilier :

Le jumeau numérique ainsi créer permet des visites virtuelles de haute qualité. Ainsi, à partir d’un simple lien web, il est possible de se déplacer dans le nuage, de se positionner sur une toiture, ou bien à 15 m du sol et de tourner autour d’un arbre.

Il est possible de prendre des mesures de longueur, surface, ou encore de faire des coupes de profils pour identifier les points hauts et bas, le dénivelé.

La photogrammétrie est avant tout, un outil de communication visuel qui permet de « connecter » les gens du BTP entre eux et avec les autres.

Présentation de la photogrammétrie et de ses applications en  2’31.

Pour aller plus loin :  (à venir)

  • Comment améliorer la précision du modèle ?
  • Quels logiciels de traitements ? les différentes formules ?
  • Les avantages et les difficultés de la photogrammétrie.

La photogrammétrie, un levier de croissance pour la construction ?

  • Montage d’opération et développement foncier : un maximum d’informations pour un minimum d’investissement.
  • Suivi de chantier : optimiser l’ordonnancement, contrôler les chantiers complexes et maîtriser les risques
  • Réhabilitation : connaître son patrimoine, et prendre les meilleures décisions en fonction de son budget.
  • Diagnostics et expertises : accéder à tous les endroits et partager les données avec les experts